Les transformations incessantes et la nécessité d’une meilleure gestion du changement seraient-elles à l’origine du développement exponentiel du coaching ?

 

Depuis de nombreuses années, la gestion du changement est une priorité pour les entreprises. En effet, face à un environnement qui évolue sans cesse, les équipes mais aussi les individus se doivent d’adapter et innover pour rester compétitifs.

Si les évolutions technologiques sont par nature au cœur des transformations, la réussite d’un projet est intimement liée à l’acceptation des changements par les femmes et les hommes qui le vivent. Ce facteur humain est essentiel et fait du coaching un outil très efficace dans la gestion du changement. La mission du coach professionnel est entre autres, d’accompagner une personne ou une équipe dans l’identification de ce qui la freine et la mobilisation de ses capacités à dépasser ses limites et atteindre ses objectifs.

Un coach ne possède pas nécessairement la compétence technique approfondie de la personne qu’il coache. Cette différence et ses qualités humaines (écoute, empathie, objectivité, discrétion…) lui permettent d’être encore plus pertinent dans son accompagnement. Il est un révélateur de talent et permet aux personnes de gagner en confiance et en autonomie face au changement.

Le coach est votre allié pour mieux gérer chaque changement qui s’opère.

Le succès croissant du coaching est intimement lié aux transformations que nous vivons depuis des années. Il investit le monde de l’entreprise et intéresse toutes les professions. La formule « coaching du changement » remporte un vif succès sur le web et les coachs se multiplient et se spécialisent. A titre d’exemple, le coaching du changement permet d’accompagner individuellement ou en groupe des personnes impactées par la fusion de deux entités ou la mise en place d’un nouveau système d’information…

Selon le contexte, le coach met en œuvre différentes méthodes pour faciliter l’acceptation d’un changement.

  • La démarche appréciative est une démarche positive d’accompagnement du changement. Elle s’appuie principalement sur les succès passés et présents. Le coach s’en sert pour faire découvrir aux collaborateurs tous les possibles qui s’offrent à eux grâce au changement annoncé.
  • La PNL (Programmation Neuro Linguistique) consiste à repérer, analyser et imiter des comportements à succès pour mieux les transmettre. Le coach favorise une prise de conscience qui permet à la personne coachée de s’en imprégner pour communiquer, s’améliorer et mieux accepter le changement.

Dans une situation de changement, le principal rôle du coach est de rassurer.

Vous souhaitez devenir un acteur reconnu dans la gestion du changement, c’est possible ! Pour en savoir plus sur les formations délivrées par des professionnels du coaching, contactez Coaching Ways France.

Articles Récents